skip to Main Content
Une Technique Impressionnante Pour Réguler Son Alimentation : La Voici

Une technique impressionnante pour réguler son alimentation : la voici

Avez-vous déjà eu l’impression d’avaler les aliments, parfois même de les engloutir en pensant à autre chose ?

En revivant des situations qui se sont passées juste avant, envahi par l’ennui, la colère, la tristesse ou même l’euphorie, vous mangez pour vous calmer, vous consoler, vous apaiser…

Vous vous rendez compte que vous avez englouti plus que vous n’en aviez besoin.

Et vous pouvez culpabiliser par la suite ou vous sentir tout simplement mal.

Les recherches scientifiques ont prouvé que le manque de conscience était souvent à l’origine des troubles alimentaires.

Voici un exercice de pleine conscience qui va vous aider à ancrer votre conscience dans votre quotidien :

Prenez un raisin sec dans votre main (cela peut être un autre aliment).

Regardez-le, notez sa couleur, sa texture, ses zones d’ombre et de lumière, sa forme.

Vous pouvez utiliser vos doigts pour le faire rouler dans la paume de votre main.

A présent, imaginez que vous puissiez voir son histoire comme une radiographie, comme si vous regardiez une vidéo de la vie de ce raisin. 

A rebours, en partant de cet instant, vous le revoyez apparaître dans votre main, puis, avant que vous le placiez dans votre main, peut-être dans un bol ou une assiette.

Puis vous voyez :

la personne (peut-être vous ?) qui a ouvert la boite dans lequel se trouvait le raisin.

La même qui a attrapé la boite, 

La personne qui a acheté les raisins secs dans un supermarché ou un marché

Qui a attraper la boite dans les rayons, l’a examiner puis qui est passé à la caisse.

Ensuite, vous remontez encore plus loin jusqu’à l’employé qui a rangé les boites dans les rayons, les a retirés d’un gros carton, les a étiquetés.

Et qu’est ce qui s’est passé avant cela , ce gros carton de raisins secs est peut-être arrivé dans un camion, vous voyez les gens le décharger du camion et l’entreposer dans la zone de stockage du supermarché.

Remontez encore plus loin.

D’où venaient ces raisins ?

Refaites le parcours du camion jusqu’à l’entrepôt, imaginiez les gens déplacer des cartons de raisins secs,

Et avant cela, remontez jusqu’à l’usine de transformation des raisins, voyez toutes les personnes qui ont contribué à les emballer, les préparer,

Puis imaginez l’endroit où ils sont été cultivés, le vignoble où les raisins ont été cultivés et séchés, toutes les personnes qui les ont manipulés et préparé sur place

Ensuite remontez plus loin encore jusqu’aux gens qui ont entretenus la vigne, qui l’ont planté, continuez à remonter le temps grâce à votre œil intérieur,

Voyez tous les êtres vivants, les humains, les animaux, les plantes dont l’énergie vitale a permis à ce raisin de voir le jour et de parvenir jusqu’à vous.

Puis revenez au cep qui a porté ce raisin, demandez-lui d’où il vient, remontez encore plus dans le temps grâce à votre don de vision, d’où vient ce cep, quel est son origine, remontez aussi loin que possible jusqu’aux toutes premières vignes de différents pays, servez-vous de votre imagination et maintenant posez-vous quelques questions :

Selon vous, combien de personnes sont intervenues pour que ce raisin parvienne jusqu’à vous ? 10, 80, 100 ?

Selon vous, combien d’êtres vivants en comptant les animaux, les plantes, les insectes, les vers et tous les micro-organismes du sol, ont joué un rôle dans la vie de ce raisin ? Ont permis à ce raisin de parvenir jusqu’à vous ?

Combien d’êtres vivants ont insufflé leur énergie vitale à ce raisin pour qu’il voit le jour et qu’il parvienne jusqu’à vous, jusqu’à votre vie ?

Pouvez-vous imaginer jusqu’où remonte la vie de ce raisin sec ? D’où vient le Carbonne, l’hydrogène ou le fer présent dans ce raisin sec, remontez aussi loin que possible, quel âge a donc ce raisin ?

Pensez à l’énergie vitale qui ont contribué à la vie de ce raisin et donc à la vôtre si vous le mangez, que pourrions-nous leur offrir en retour ?

Peut-être que cette façon de voir les choses est nouvelle pour vous ?

Et pourtant quelque fois par semaine, avant de commencer un repas ou de consommer quelque chose, vous vous mettez en pratique cet exercice, vous constaterez que :

  • Vous serez plus exigeant sur la qualité et la provenance des aliments
  • Que vous mangerez moins vite et que vous consommerez moins
  • Vous apprécierez d’autant plus ce que vous mangez et vous serez plus vite rassasié à tous les niveaux
  • Vous modifierez votre mode de vie, vous serez plus proche de vos valeurs et de vos convictions
  • Vous prendrez mieux soin de vos proches et notamment de vos enfants en les éduquant à consommer mieux que vous vous sentirez mieux.

Certes, cet exercice peut vous apparaître difficile à mettre en œuvre au premier abord. C’est pourquoi, je vous invite à le pratiquer deux ou trois par semaine au début avec un met (un fruit par exemple).

Mais vous constaterez vite ses bienfaits.

C’est pourquoi je vous propose de le mettre en application dès aujourd’hui.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

94 − 89 =

Back To Top