skip to Main Content
4 Autres Secrets Pour Améliorer Grandement Vos Relations Professionnelles Et Personnelles Avec La Pleine Conscience

4 autres secrets pour améliorer grandement vos relations professionnelles et personnelles avec la pleine conscience

Voici 4 autres attitudes qui vont vous permettre de trouver une position juste vis à vis de l’autre et vis à vis de vous-même :

 La confiance

 Apprendre à vous écouter est  l’un des aspects importants de la pleine conscience. Avoir confiance en vos ressources, à vos capacités d’auto guérison, à votre réservoir de vitalité quel que soit la situation que vous vivez vous fournit l’énergie de vie dont vous avez besoin. Dans la pleine conscience, on part du principe qu’il y a plus de choses positives en l’individu que de choses négatives. Avoir confiance en la lumière que vous portez en vous, se connecter à vos forces augmentent considérablement la confiance en vous et la joie de vivre : c’est ce que permettent, entre autre, les techniques de pleine conscience.

 L’acceptation

 Cela peut paraître paradoxal mais accepter ce qui est, vous amènera plus surement à ce que vous désirez. Souvent, les gens confondent l’acceptation et la résignation. Accepter, c’est aussi accueillir ce qui n’est pas agréable ou ressenti comme tel, accueillir ces événements comme des amis car ceux-ci ont quelque chose à nous dire de nous. Si vous refusez la réalité du moment en luttant ou en résistant, vous risquez de vous épuiser, de perdre beaucoup d’énergie. Pour mieux faire face, il s’agit de prendre soin de son énergie et de mieux l’utiliser, et cela passe par l’acceptation de ce qui est. Pensez aux Samouraï qui étaient de grands combattants et méditants à la fois !

La bienveillance

 C’est une attitude qui fait partie des fondements de la pleine conscience et qui interfère avec toutes les autres attitudes que l’on mentionne dans cet article. Il s’agit de cultiver une intention et vis à vis de nous-même et vis à vis des autres pour le plus grand bien de l’humanité, de son fonctionnement, cela ne veut pas dire ne pas se défendre, ne pas s’opposer mais cultiver une intention bienveillante y compris vis à vis de ses adversaires même si on les combat. Pour une cause que l’on estime juste. Cela ne sert à rien d’être malveillant vis à vis de ceux qui nous veulent du mal ou qui nous ont fait du mal : on entre dans un engrenage sans fin et sans issue. Nous pouvons être vite rattrapés par cette force destructrice. Si la colère, le ressentiment ou autre ressenti intense  peut nous permettre d’amorcer une action pour réagir, attention de ne pas s’y enliser ! En cultivant la bienveillance, nous sommes plus en mesure d’être dans l’observation de nos pensées, ressentis, émotions et d’accéder à cet état de calme et de paix intérieure.

 Conseil : entraînez –vous à reconnaître vos pensées critiques comme de simples jugements, et en ramenant votre attention sur votre respiration. Faîtes cela encore et encore. Et si votre esprit s’évade 50 fois au cours de 5 minutes de méditation, vous aurez 50 nouvelles occasions de développer de la bienveillance vis à vis de vous-même !

 Se laisser être

 Il n’y a pas besoin d’être quelqu’un d’autre que ce que l’on est déjà : on a juste à être pleinement soi-même.  Finalement, c’est le parcours de toute notre vie d’accoucher de soi-même au-delà de ce que nos parents auraient souhaité pour nous, au-delà des idées dominantes véhiculées par la société et c’est déjà un vaste programme. C’est ce « laisser être qui est curatif : on y trouve sa lumière intérieure, son guide, les outils dont on a besoin pour se positionner de façon juste par rapport à la vie. On y trouve également et paradoxalement ce qui nous connecte et nous relie aux autres et à la vie en général.

Bien souvent, nous faisons tout pour éviter les situations déplaisantes en les niant, les fuyant ou en luttant contre elles. Et nous pouvons de la même façon nous attacher à ce que nous aimons. Il s’agit d’un fonctionnement courant mais qui mène souvent à la souffrance. Nous ne pouvons pas tout contrôler ou éviter constamment ce qui ne nous convient pas. La pleine conscience nous offre d’autres possibilités  en apprenant à considérer différemment une situation non souhaitée. Plus nous résistons, plus nous créons notre propre souffrance.

Conseil : la meilleure manière de neutraliser la souffrance est de l’accueillir comme une amie qui nous veut du bien un peu comme  la sensation de brûlure lorsque nous rapprochons notre main du feu et qui nous prévient qu’il y a danger et quelque chose à rectifier. 

Expérimentez l’ensemble des outils de méditation pleine conscience dans le cadre d’un programme structuré dont l’efficacité a été validée scientifiquement, sans risque et sur plusieurs semaines : pour en savoir plus, cliquez ici

Prenez-vous en main dès maintenant !

Donnez-vous la chance de transformer votre Vie au quotidien en saisissant l’Opportunité qui est devant vous : Rayonnez la Santé et la Vitalité en vivant une expérience Unique avec la Méditation de Pleine Conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top